Quand vous avez un désir sexuel plus élevé que celui de votre mari

Écrit par Erin Smalley

Lorsqu’une femme ne comprend pas pourquoi son mari ne prend pas d’initiatives en matière sexuelle, elle peut aisément se sentir rejetée et en souffrir sur le plan émotionnel 

Il y a quelques années, une amie m’a confié une réalité très intime et sensible pour elle. Elle était inquiète de constater qu’elle avait plus souvent envie de sexe que son mari. Il répondait rarement à ses avances et ne venait jamais lui-même vers elle. Mon amie en souffrait profondément, se sentant rejetée et non désirée. Elle se demandait souvent ce qui n’allait pas chez elle ou dans son mariage.

En tant qu’épouse, il se peut que vous ressentiez la même chose que mon amie, vous rendant compte que votre libido est plus élevée que celle de votre mari. Face à ce constat, vous vous êtes peut-être même demandé : Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? Suis-je normale ? Ou encore : Quel est le problème chez mon mari ?

Bien que la norme et les stéréotypes homme/femme veuillent que les hommes soient plus demandeurs de relations sexuelles, le docteur Michael Sytsma a découvert au cours de ses recherches que 20 % des femmes ont une libido plus active que celle de leur époux. Laissez-moi donc vous rassurer : vous n’êtes pas la seule.

Entre les clichés culturels, la recherche scientifique, voire même certains enseignements bibliques, il existe beaucoup d’incompréhension en matière sexuelle qui fait que les femmes qui ont un désir sexuel plus élevé peuvent vite se sentir anormales. Si une femme croit que son mari devrait toujours prendre l’initiative, ou si elle est persuadée qu’il pense au sexe de multiples fois par jour, elle risque d’être très déçue et désorientée. Sans comprendre ce qui se passe, elle peut aisément se sentir rejetée et en souffrir sur le plan émotionnel.

Bien que la raison de ce déséquilibre soit simplement qu’elle fait partie de ces 20% de femmes “atypiques”, cela peut être un véritable soulagement pour elle de chercher à comprendre pourquoi son mari est peu demandeur d’intimité. Elle peut ainsi se sentir apaisée et mieux comprendre son mari.

Alors, par où commencer ?

Entamez la conversation

 Prenez d’abord le temps de réfléchir à la manière dont son manque de désir sexuel vous affecte vous. Vous pouvez par exemple vous poser les questions suivantes :

  • Souffrez-vous d’un sentiment de rejet ?
  • Vous êtes-vous dit que le problème venait de vous ?
  • Vous sentez-vous frustrée ou en colère face à son manque d’initiative ?
  • Le rejetez-vous en retour ?
  • Avez-vous déjà essayé de parler ensemble de sexualité, plutôt que de vous quereller à ce sujet ?

Notez que si cette situation dure depuis longtemps sans avoir été verbalisée, il est fort possible que la tension dans votre couple n’ait fait qu’augmenter. Quoi qu’il en soit, rester coincés dans des suppositions sur ce qui ne va pas dans votre couple ou dans de fausses conclusions au sujet de votre mari (ou de vous-même) n’est pas la solution.

De nombreux couples ont du mal à parler des problèmes qui touchent à l’intimité sexuelle. À cause de la nature sensible de ce sujet et de la vulnérabilité émotionnelle que cela implique, certains tendent à éviter toute conversation autour du sexe. Je vous encourage donc à commencer par avoir une discussion ouverte et honnête avec votre mari.

Abordez le sujet avec lui en expliquant clairement que vous cherchez à le comprendre, tout en acceptant de reconnaître votre part de responsabilité lorsque vous avez eu des réactions négatives. Il ne s’agit pas de minimiser vos propres sentiments, mais de prendre en compte le fait qu’il se peut que vous vous sentiez chacun mal compris de votre côté. Soyez déterminée à rester calme en entamant cette conversation, tout simplement parce que c’est la meilleure manière de réussir à réellement entendre ce que votre homme a à dire.

Partez en quête de la vérité

Beaucoup des femmes qui rencontrent ce problème évitent d’en parler avec leur mari de peur de découvrir qu’il consomme de la pornographie, se masturbe de manière excessive ou qu’il a des relations sexuelles avec quelqu’un d’autre.[1] De telles situations peuvent effectivement malheureusement être à l’origine d’une libido amoindrie ou d’un manque d’initiative sexuelle. Cela étant dit, il peut aussi s’agir d’autre chose.  Voici quelques raisons additionnelles qui pourraient expliquer le manque de désir sexuel de votre mari :

  • un déséquilibre hormonal
  • un traumatisme émotionnel ou sexuel passé
  • une période de stress intense
  • un problème médical, tel qu’une affection thyroïdienne ou de l’obésité
  • un manque d’équilibre vie privée/vie professionnelle
  • une différence de personnalité
  • la peur d’une mauvaise performance
  • la peur d’être rejeté s’il prend l’initiative
  • un niveau de testostérone bas
  • le chagrin ou la dépression

En découvrant exactement d’où vient le problème, vous pourrez calmer certaines de vos inquiétudes. Il se pourrait même que cela vous mène à enfin être sur la même longueur d’onde en matière d’intimité sexuelle. Il est important de chercher à mieux comprendre l’autre pour éviter que l’un d’entre vous ou les deux n’en viennent à tirer de fausses conclusions quant à ce qu’il se passe.

Continuez à approfondir votre intimité

Lorsque vous cherchez ensemble à vous attaquer aux obstacles qui vous empêchent de réellement profiter du don de l’intimité sexuelle dans votre mariage, il peut être utile de vous tourner vers un thérapeute ou un conseiller chrétien, surtout si vous avez du mal à parler à deux de vos difficultés au lit.

Gardez également à l’esprit que votre intimité sexuelle peut évoluer selon la période que vous traversez dans votre mariage. Les choses ne seront pas nécessairement les mêmes pendant les premières années de mariage, les moments où vous élevez vos enfants, les périodes de stress élevé, quand où vous êtes en conflit ou si vous faites face à des problèmes de santé.  Même si vous avez une plus forte libido que votre époux à un moment donné, cela peut changer. Ainsi, prenez soin de faire preuve de douceur et de bienveillance dans vos réactions face à votre mari. En somme, traitez-le comme vous voudriez qu’il vous traite.

Reconnaissez que Dieu se préoccupe de tous les aspects de votre mariage, y compris de votre vie sexuelle. Tournez-vous vers lui et parlez-lui des difficultés que vous rencontrez. Rappelez-vous que Dieu est le créateur du mariage et qu’il est avec vous dans cette aventure.

Erin Smalley est la gestionnaire du ministère Mariage de Focus on the Family USA.

© 2021 Focus on the Family. Tous droits réservés. Utilisation autorisée. Publié initialement en anglais sur FocusOnTheFamily.com.

[1] N.D.É. : si vous craignez qu’aborder ces sujets puisse provoquer une réaction physiquement ou émotionnellement violente de la part de votre mari, il est important d’user de sagesse et de rechercher votre sécurité et celle de vos enfants. Et s’il s’avère que l’utilisation de pornographie est réellement présente, voir l’article suivant : La pornographie ? Pas mon mari !